Un rappel nécessaire !

Dans une tribune du Monde daté du 24 mars 2017, Yves Bertoncini, Directeur de l’Institut Jacques Delors, Thierry Chopin, Directeur des études de la Fondation Schuman, Anne Macey, Déléguée générale de Confrontations Europe, et Denis Simonneau, Président d’EuropaNova, ont uni leur plume pour proposer quelques rappels bien utiles au citoyen-électeur français. En intitulant leur contribution, « Notre débat public doit sortir d’une forme de schizophrénie vis-à-vis du grand marché européen », les responsables des quatre centres de réflexion (thinks tanks), soulignent combien la perception française du marché européen est partielle, partiale et , pour tout dire, idéologique : réserve, vis-à-vis du marché commun comme objectif, forte aversion pour ses principes, critique permanente de ses règles de fonctionnement et récusation de ses résultats positifs.

En somme, l’Europe serait  seulement économique quand le Français voudrait une Europe politique, d’où l’invocation permanente, dans le débat public, d’une Europe sociale, fiscale et industrielle comme compensations au marché commun et fondements d’une Europe puissance. Mais le socle de cette Europe puissance (à la française),  n’est-ce pas le grand marché européen ?

Lire la tribune dans :

Répondre