Jumelage: vingt années de partage fructueux d’expertise de l’UE au travers de plus de 2 700 projets

En 2018, nous fêtons le 20 e anniversaire de l’instrument de jumelage de la Commission européenne, l’un des instruments les plus aboutis et les plus utilisés pour aider les régions et pays voisins de l’Union européenne.

À la suite du récent lancement du dernier projet de jumelage en date dans l’ancienne République yougoslave de Macédoine, le total de projets de jumelage mis en œuvre au cours des vingt dernières années a passé la barre des 2 700 en cette année anniversaire. Ce nouveau projet a pour objectif de mettre en place une coopération entre pairs sur le terrain avec l’administration douanière du pays partenaire, installée à Skopje, afin de simplifier les procédures douanières et de créer un environnement favorable aux entreprises.

Johannes Hahn, commissaire pour la politique européenne de voisinage et les négociations d’élargissement, a déclaré ce qui suit: «Le 20e anniversaire du jumelage est l’occasion de nous réjouir des résultats déjà obtenus et des perspectives futures, et d’y réfléchir. Au cours de ces vingt dernières années, plus de 2 700 projets de jumelage ont été mis en œuvre avec succès, de la réforme de la législation en matière d’asile en Serbie au renforcement de la gouvernance électronique en Géorgie. Encourageant les échanges entre pairs, l’instrument de jumelage continue d’apporter une valeur ajoutée inestimable dans le cadre des efforts visant à promouvoir la modernisation, les valeurs de l’Union européenne et les réformes structurelles et à favoriser le changement, la stabilité, la sécurité et la prospérité à travers les régions concernées par la politique européenne de voisinage et l’élargissement.»

Historique du dossier

Le jumelage constitue une forme unique de coopération à long terme entre des administrations publiques de pays de l’UE et leurs homologues dans les pays candidats et candidats potentiels à l’adhésion à l’Union européenne, ainsi que dans la région du voisinage de l’UE. Les projets de jumelage encouragent la réforme des administrations publiques, portent les valeurs de l’UE et définissent des normes et standards européens. L’élément à la base de la réussite du jumelage est l’expertise de pair à pair qu’apportent sur le terrain les fonctionnaires issus des États membres de l’UE, qui travaillent main dans la main avec les administrations nationales dans les pays partenaires.

Dans les pays concernés par l’élargissement, le jumelage soutient la transposition, la mise en œuvre et l’application effective de la législation de l’UE. Dans ce contexte, il a aussi apporté une aide considérable aux pays qui ont rejoint l’Union européenne en 2004, 2007 et 2013. Par exemple, un projet de jumelage qui s’est terminé récemment a aidé le commissariat aux réfugiés et aux migrations et le ministère de l’intérieur de la République de Serbie à mener à bien l’élaboration d’une nouvelle loi sur l’asile, ainsi que la réforme du régime d’asile du pays. Il a pu, au moyen de mesures de renforcement des capacités, épauler la Serbie dans ses efforts visant à s’aligner sur les normes de l’UE dans le domaine de la politique d’asile.

Dans la région du voisinage de l’UE, le jumelage permet d’atteindre les voisins de l’Union européenne désireux de renforcer leur coopération avec celle-ci. Par exemple, un projet de jumelage de l’UE mené récemment en matière de renforcement de la gouvernance électronique en Géorgie a débouché sur une nouvelle loi sur la signature numérique et sur l’adoption d’un cadre européen global d’identification électronique pour les transactions électroniques, un cap majeur pour la Géorgie et son intégration en Europe.

Pour en savoir plus :

 

Répondre