Jürgen Habermas, une conscience européenne

Tristan Coignard, professeur à l’université de Bordeaux Montaigne

L’Association Limousine Franco-Allemande (ALIFRAL) a choisi de découvrir en 2018-2019 la pensée de trois intellectuels allemands contemporains parmi les plus importants : Peter Sloterdijk, Martin Walser et Jürgen Habermas. Le 2 mai, elle a organisé avec la Maison de l’Europe – Centre Europe Direct Limousin une conférence intitulée « Jürgen Habermas et l’Europe ».

M. Tristan Coignard, professeur à l’Université Bordeaux Montaigne, membre junior de l’Institut Universitaire de France, brossa l’itinéraire de cet intellectuel européen, engagé et militant. Le jeune Habermas entre dans le débat public dès 1953, lorsqu’il envoie au journal de Francfort FAZ un article retentissant pour dénoncer la réédition, sans modification ni commentaire, du cours que Heidegger avait donné 18 ans auparavant.

Il prend ensuite parti avec vigueur contre le « révisionnisme » d’historiens conservateurs (1986). La guerre en Irak, le projet de Traité constitutionnel européen, la crise financière ont nourri la réflexion de Jürgen Habermas sur l’Europe. Le 4 juillet 2018, il reçoit le Grand Prix franco-allemand des médias à Berlin et dénonce  dans son discours l’absence de volonté politique de l’actuelle Union européenne, qui fait le lit des populismes.

Au terme de son exposé, clair et limpide, M. Coignard a répondu aux questions du public. Concédant quelques ambivalences dans certains propos d’Habermas, il a pu par exemple, préciser sa position vis-à-vis de l’Ecole de Francfort » qui veut convaincre ses partenaires de faire cause commune sur la politique migratoire, mais s’oppose au nécessaire développement politique de la zone euro ».

 

Agnés LECOINTRE (Secrétaire de l’ALIFRAL)

Répondre