La Berlinale 2018

.

Créée par les Alliés en 1951, qui voulaient en faire « une vitrine du monde libre », la Berlinale (Internationale Filmfestspiele Berlin, littéralement le Festival international du film de Berlin) est avec Cannes et Venise un des trois plus importants festivals de cinéma internationaux.

La 68ème édition s’est tenue cette année du 15 au 25 février 2018. Outre un important marché du film, des rétrospectives et des sections parallèles, la manifestation de la Berlinale la plus renommée reste la compétition internationale de longs métrages, couronnée par L’Ours d’Or qui est l’équivalent de La Palme d’Or de Cannes ou du Lion d’Or de Venise.

Cette édition avait choisi pour thème celui des agressions sexuelles dans le septième art, afin de faire écho à la vague d’indignation qui a secoué Hollywood. Sur 19 films en compétition, quatre étaient l’œuvre de femmes réalisatrices. Le directeur, Dieter Kosslick, a également annoncé avoir écarté de cette sélection plusieurs films dont les réalisateurs ou producteurs étaient mêlés dans des affaires d’abus sexuel.

Le jury, présidé cette année par le réalisateur allemand Tom Tykwer, accompagné de l’actrice belge Cécile de France, a d’ailleurs décerné les deux prix les plus prestigieux à deux réalisatrices, l’Ours d’Or pour la roumaine Adina Pintillie et l’Ours d’Argent pour la polonaise Małgorzata Szumowska.

Le film qui, à la surprise générale, a reçu la plus haute distinction est intitulé « Touch me not » : entre fiction et documentaire, il traite du rapport au corps et à la sexualité.

Wes Anderson avec son Île aux Chiens  a reçu l’Ours d’Argent du meilleur réalisateur et Bill Muray, une des voix du film, a remercié l’assemblée en déclarant « Ich bin ein Berliner Hund » (« Je suis un chien berlinois »).

L’acteur français, Anthony Bajon a été sacré meilleur acteur pour La Prière de Cédric Kahn.

Répondre