Le FAB’LAB de Lab’rousse en Creuse

Qu’est-ce qu’un Fab’Lab ?

Un FabLab est un  espace dédié à la fabrication, ouvert à tous et « pour tout faire ». Ce lieu est équipé de machines, souvent de récupération, de toutes sortes, et repose sur des valeurs de partage de connaissances pour réparer et lutter contre l’obsolescence programmée de nombreux produits.

Pourquoi un Fab’Lab en Creuse ?

 Cette création revient à Eric Gaidatzis, originaire de Grenoble. Après avoir travaillé au Vietnam où il réparait des outils, il a trouvé une maison, à quelques kilomètres de Felletin, dans le village de La Brousse (commune de Croze) où il peut partager ses compétences et ses outils.

« Je possède tout l’appareillage. Il me semble dommage de le garder pour moi seul. J’ai envie d’en faire profiter les autres. La formule de l’atelier partagé m’a semblé la bonne. Et puis, bricoler à plusieurs, c’est plus sympa ».

À La Brousse, Éric Gaidatzis dispose de bâtiments dans lesquels il a installé un atelier « petit prototypage/électronique » où l’on peut trouver toutes les machines nécessaires à la réalisation de petits prototypes ou de montages électroniques avec divers outils électropositifs jusqu’à des imprimantes 3D. Il y a aussi un « espace mécanique »  pour le travail du métal. Enfin, le travail du bois est possible dans un troisième espace.

Pour réaliser les travaux et se procurer les investissements nécessaires, Eric Gaidatzis a rédigé un dossier et obtenu une aide de l’Union européenne au nom de l’association Lab’rousse :

  • Montant de l’aide européenne : 44 391,00 €
  • Total des dépenses éligibles attribué à l’opération : 74 948,00 €
  • Taux de cofinancement UE : 59,2 %

Des règles sont à respecter comme indiqué dans le projet : « l’association Lab’rousse a pour objectif de mettre à disposition du public un lieu de fabrication numérique. Afin de tenir compte des spécificités du département, notamment une faible densité de population, l’association proposera un atelier fixe, proposant un outillage « lourd », mais proposera également des ateliers mobiles sur l’ensemble du territoire. Ces ateliers mobiles permettront notamment aux personnes ne disposant pas des moyens de locomotions nécessaires d’avoir tout de même accès aux possibilités offertes par le Fablab ».

Grâce au dispositif, Eric Gaidatzi quitte une fois par mois son village pour s’installer à Felletin, en lien avec l’association Court-circuit (le premier samedi de chaque mois, à 14 heures) et il organise d’autres animations dans le reste du département.

Le Fablab permet à un public varié, de toutes catégories sociales, de venir partager des idées, innover et collaborer sur la réalisation de projets personnels ou  professionnels.

Répondre