Lublin, capitale européenne de la Jeunesse 2023

Après AMIENS (France) en 2020, KLAIPEDA (Lituanie) en 2021 et TIRANA (Albanie) en 2022, c’est au tour de LUBLIN en Pologne de devenir Capitale européenne de la jeunesse pour 2023.

Créé en 2009 par le Forum européen de la jeunesse et soutenu par le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux des régions du Conseil de l’Europe depuis 2014, le titre de Capitale européenne de la jeunesse se transmet chaque année à une ville européenne différente.

C’est ainsi que tous les ans, une nouvelle ville  a la possibilité de mettre en avant ses idées, projets et activités visant à mieux faire entendre la voix des jeunes, renforcer leur participation et mettre en avant leur identité européenne.

Que ce soit pour les équipements, services publics, programmes culturels et éducatifs ou rôle donné aux jeunes dans l’élaboration des politiques, le titre de Capitale européenne de la jeunesse invite les villes du continent à repenser la manière dont elles s’engagent auprès des jeunes et leur ouvrent de nouvelles perspectives de contribution.

L’objectif du Forum européen de la jeunesse est d’engranger à partir de tout un réseau d’expériences, un « héritage » fait de partage d’idées et de pratiques innovantes pour inclure les jeunes dans les processus d’évolution sociale, économique et politique des villes et leur ouvrir la voie à plus d’implication et d’engagement.

Pour décerner ce titre, le Forum européen de la Jeunesse réunit un jury indépendant composé d’institutions, d’experts de la société civile, de représentants de la jeunesse, d’autorités locales et régionales, de représentants des médias et du secteur privé. La décision se prend deux ans  à l’avance à la suite d’un travail en deux temps de pré-sélection puis de sélection finale des candidatures.

Neuvième ville de Pologne, Lublin et ses 340 000 habitants est la plus grande ville de l’est du pays. Avec neuf universités et un quart de sa population composée d’étudiants elle est souvent considérée comme la capitale de la jeunesse polonaise.

Elle a su convaincre le jury par  « l’engagement envers les valeurs clés d’inclusion, de soutien, de tolérance, d’unité et de diversité » de son programme d’action, résultat d’un effort conjoint de nombreux représentants d’ONG de Lublin, du conseil municipal de la jeunesse, d’étudiants, de groupes informels de jeunes et de la mairie.

Choix qui prend une résonnance particulière, dans un pays où les jeunes polonais sont confrontés à de nombreux défis au travers notamment des violations majeures des droits de l’homme et des politiques discriminatoires et où la ville de Lublin s’est retrouvée elle-même confrontée aux zones « libres d’idéologie  LGBT » proclamées dans  sa voïvodie (région) entre 2019 et 2021.

En 2024 c’est Gand (Belgique) qui prendra la relève.

Plus d’infos :

Crédits photo: © Lublin, European youth capital

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *