Luuk van Middelaar. Quand l’Europe improvise. Dix ans de crises politiques

L’auteur analyse la décennie européenne 2007-2017 marquée par une succession de crises majeures, de la crise de l’euro au décrochage atlantique en passant par la crise ukrainienne, l’afflux migratoire et le Brexit. En tant que plume d’Herman von Rompuy, premier président permanent du Conseil européen (2010-2014), il a vécu au plus près les tensions survenues entre les différents décideurs. Comme philosophe et historien, quelque deux ans après son départ, il propose une réflexion approfondie sur le processus de décision en Union européenne. Il organise son étude en deux parties : dans les actes et scènes sont disséqués pour chaque crise les enjeux et la prise de décision, et dans le théâtre européen, sont analysés le décor historique et les différents acteurs de la pièce, opposition incluse.

La force du propos de l’auteur repose sur la mise en valeur de la « métamorphose » que connaît l’Union européenne depuis une dizaine d’années. Provoquée par les situations d’urgence successives, elle réside dans l’absolue nécessité d’adjoindre à « la politique de la règle » synonyme de dépolitisation de l’Europe, « une politique de l’évènement » ce qui signifie le retour de la politique en Europe. Pour l’auteur, cette repolitisation, sensible jusque dans le lexique européen (puissance, frontières, intérêts..), s’est faite et doit continuer à se faire au profit principalement du Conseil européen – chefs d’État et de gouvernement -, le Parlement étant à ses yeux « aveuglé par la promesse d’un avenir fédéral » (p 369). C’est prêter aux chefs d’État et de gouvernement beaucoup plus d’esprit de cohésion et de volonté européenne qu’ils n’en ont montré lors des crises analysées en première partie mais aussi durant la plus récente et sans doute la plus dramatique : la pandémie du coronavirus !

 

Se procurer le livre :

Luuk van Middelaar. Quand l’Europe improvise. Dix ans de crises politiques. Le débat Gallimard, Paris, trad. 2018, 412 pages

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *