Ni le CETA, ni le TTIP/TAFTA, n’entraînera la moindre diminution du niveau de protection des indications géographiques en Europe. Au contraire, pour la première fois, le CETA protège les fromages et les produits alimentaires européens au Canada. C’est un grand succès. C’est exactement ce que l’Union européenne a cherché à obtenir par ailleurs des États-Unis dans le cadre du TTIP/TAFTA.

Pour plus d’informations, cliquez ici .