L’Union européenne n’ouvrira pas sa porte à la Macédoine du nord et à l’Albanie. En tout cas pas tout de suite. Comme en juin dernier, le conseil européen n’est pas arrivé à une décision concertée.

L’ouverture des négociations d’adhésion des deux pays requiert l’unanimité des Etats membres et plusieurs pays sont « hésitants », voire particulièrement contre, comme la France.

Retour sur le processus d’adhésion à l’Union européenne avec Daniel Bernussou.

Pour en savoir plus :