La France est un contributeur net au budget de l’UE (c’est-à-dire qu’elle verse un peu plus qu’elle ne reçoit: 4,5 milliards d’euros en 2015). C’est normal dès lors que la France est le 3ème pays le plus riche de l’UE après l’Allemagne et le Royaume-Uni. Mais la France est par ailleurs le 1er pays bénéficiaire du budget européen, devant la Pologne, grâce à l’importance des montants de la politique agricole commune versés en France. Pourtant cette situation de contributeur net donne lieu à des critiques: cet argent ne serait-il pas mieux utilisé s’il restait au niveau national ?

Pour en savoir plus, cliquez ici.