Tout au long de son action politique, Victor Hugo est intervenu pour que personne ne soit exclu de la société, comme on peut le constater avec son soutien sans réserve au suffrage universel, son appel à l’intégration des « misérables » ou encore sa revendication répétée d’une amnistie totale pour les « communards ».

C’est dans ce cadre politique et social du XIXe siècle que Victor Hugo se fait le visionnaire de la construction européenne. Il a été le premier à parler des États-Unis d’Europe, afin de déboucher sur une Europe irriguée par la vérité et la justice.