Toute sa vie, Voltaire s’est tourné vers l’Europe.

Voltaire, voyageur infatigable, ne cessa de fréquenter les cours et les pays d’Europe.