Massif central – Centre : qui sont nos députés européens ?

Cinq députés européens représentent  depuis le 1er juillet 2014, la région Massif central – Centre au Parlement européen.

Le Front national, ayant obtenu 24,18 % des suffrages exprimés, a deux députés au Parlement.

Bernard Monot

EUROPEENNES FN

Né à Nice le 3 janvier 1962.

Il est devenu praticien des marchés financiers, après des études en école de commerce à Paris.

Il adhère au Front national en 1989. Puis, à partir de 2005, il devient l’un des principaux conseillers de Marine Le Pen, chargé des affaires économiques, monétaires et bancaires de la zone euro.

Depuis le 30 mai 2018, il siège comme parlementaire du groupe « Europe de la liberté et de la démocratie directe» (E.L.D.D.), opposé au fédéralisme de l’Union Européenne et également contre le projet du Frexit.

Plus d’infos sur Bernard Monot, cliquez ici.

Fiche de présentation du Parlement européen, cliquez ici.

Philippe Loiseau

Philippe LOISEAU

Né à Chartres le 24 novembre 1957.

Fin juin 2014, à la suite de la démission de Jeanne Pothain, élue députée européenne en mai mais qui n’a jamais siégé, il devient député européen.

P. Loiseau, conseiller municipal d’opposition de Lucé – troisième ville du département d’Eure-et-Loir – conseiller régional du Centre, est secrétaire général du F N (auquel il a adhéré en 1992) pour la région Centre. Il a un rôle de conseiller de Marine le Pen, dans le domaine agricole qu’il connaît par sa profession d’agriculteur.

Pour plus d’informations sur Philippe Loiseau, cliquez ici.

Fiche de présentation du Parlement européen, cliquer ici.

Avec 21,38 % des suffrages exprimés, l’UMP emporte deux sièges.

Brice Hortefeux

Pays groupe

Né le 11 mai 1958 à Neuilly-sur-Seine.

Juriste de formation, ancien élève de l’IEP de Paris, devenu préfet en 1995.

Proche de Nicolas Sarkozy (président de l’association « Les amis de Nicolas Sarkozy »), il est membre du RPR, puis de l’UMP, puis de LR.

Conseiller régional d’Auvergne depuis 1992 et actuellement vice-président du Conseil régional d’Auverne Rhône Alpes, il a occupé plusieurs fonctions ministérielles de 2005 à 2011.

Candidat sur la liste RPR – DL de Nicolas Sarkozy et d’Alain Madelin en juin 1999, il devient député européen en septembre après la démission de N. Sarkozy. A la suite de sa nomination au gouvernement, il démissionne en juin 2005. Réélu en juin 2009, il se désiste au profit de Catherine Soullie. Il redevient député européen après son départ du gouvernement en mars 2011.

Pour plus d’info sur Brice Hortefeux, cliquez ici.

Fiche de présentation  au Parlement européen, cliquez ici.

Angélique Delahaye

Angélique DELAHAYE

Née le 22 février 1963 à Lyon.

En 1989, elle devient productrice de légumes, à Saint-Martin-le-Beau, à l’est de Tours.

Très impliquée dans le syndicalisme agricole, elle a occupé d’importantes fonctions au sein de la FNSEA, et dans des organismes professionnels de production de fruits et de légumes. Cette expérience fait d’elle une spécialiste de la PAC.

Devenue conseillère régionale de la Région Centre en 2010, et depuis mars 2014, maire de la commune de Saint-Martin-le-Beau, elle est cependant plus femme de terrain que personnalité politique.

Pour plus d’info, cliquez ici.

Fiche de présentation du Parlement européen, cliquez ici.

 

Avec 15.82 % des suffrages exprimés, la liste Choisir notre Europe emporte un siège.

Karine Gloanec Maurin

Née le 11 janvier 1957 à Chateaubriant.

S’engage très tôt dans l’action culturelle comme artiste puis comme gestionnaire.

En 1995, elle est élue au conseil municipal de Saint-Agil.

De 2008 à 2011, elle préside la Fédération nationale des collectivités pour la culture.

Depuis 2010, elle est élue au conseil régional du Centre-Val de Loire, dont elle devient vice-présidente déléguée aux relations internationales, à l’Europe, aux politiques européennes et à l’interrégionalité.

En  2014, elle est candidate aux élections européennes en 2e position derrière Jean Paul Denanot sur la liste de la circonscription Massif central-Centre.

En 2015, elle est nommée inspectrice générale des Affaires culturelles.

En juin 2018, elle est devenue députée européenne (Parti socialiste) après la démission de Jean-Paul Denanot.

Pour plus d’info, cliquez ici.

Fiche de présentation du Parlement européen, cliquez ici.

Répondre