Regards sur la Finlande – 27 et 28 novembre 2019

Au second semestre 2019, la Finlande assure la présidence du conseil de l’Union européenne.

À cette occasion la Maison de l’Europe – Centre Europe Direct Limousin, en partenariat avec l’association Merlin & Co et la ville de Limoges, organise une journée consacrée à la découverte de ce pays.

Le mercredi 27 novembre 2019 à 16h30, Guy ROYER présentera les différents aspects historiques et géopolitiques de ce pays de de ses liens avec l’Union européenne au cours d’une conférence sur « La Finlande et l’Union européenne ».

Puis à 18h30, Edward ANANIAN-COOPER (Chef de chœur à l’Opéra de Limoges) interviendra sur « La musique classique finlandaise – De ses racines médiévales à aujourd’hui ».

Ces événements se dérouleront à l’auditorium Clancier de la médiathèque de Limoges.

Le lendemain, en partenariat avec le cinéma le Lido, c’est un hommage à Aki KAURISMAKI qui sera rendu avec la diffusion des films « Crime et châtiment » (à 18h30) et « La fille aux allumettes » (à 20h30).

 

 

 

Edward Ananian-Cooper

Sourire franc, regard malicieux, boucles brunes en bataille, voici Edward Ananian-Cooper,le nouveau chef de chœur de l’Opéra de Limoges depuis novembre 2018.

Il est australien  par son père, belge par sa mère.

Avec des expériences en Finlande, au Danemark, en France, Allemagne, Autriche et Suède, en République tchèque, en Bulgarie, son parcours est résolument européen…

Ayant suivi une formation extrêmement réputée à l’Académie Sibélius à Helsinki, où il a été diplômé en tant que chef de chœur en 2013 et  chef d’orchestre en 2016

Edward Ananian-Cooper a accepté avec enthousiasme et gentillesse de nous faire découvrir la musique classique finlandaise de ses racines médiévales à aujourd’hui.

Historiquement l’Académie Sibélius est très connue en Finlande et en Europe pour la formation de chefs d’orchestre, grâce à Jorma Panula, puis son successeur Leif Segerstam. Leur idée est de tout rendre possible, il y a beaucoup de flexibilité.

 « Mon travail de chef de chœur est très physique, c’est un travail de tout le corps pour les chanteurs. Il consiste aussi à traduire les idées musicales en concepts physiques.

Les artistes du chœur doivent chanter sans partition sur scène, ce qui requiert un temps d’apprentissage »

 

«  Crime et châtiment » (1983)

Rahikainen, ouvrier dans un abattoir, assassine un homme d’affaires crapuleux.

Eeva, qui travaille dans une boulangerie, le persuade de se dénoncer pour racheter sa faute.

 

«  La fille aux allumettes » (1990)

Iris travaille dans une usine d’allumettes et rentre le soir chez elle, dans un appartement sans joie où sa mère et son beau-père passent leur temps devant la télé.

Au bal, Iris rencontre un séducteur et s’égare à prendre pour de l’amour la nuit qu’ils vont passer ensemble.

 

 

Répondre