Résultat de la sélection du deuxième appel à projets Wifi4EU en Nouvelle-Aquitaine

Ce programme de la Commission européenne vise l’installation de bornes wifi gratuites dans les lieux publics partout en Europe.

Il s’agit pour les communes et les intercommunalités candidates et sélectionnées de mettre en place des équipements wifi de pointe à l’aide d’un financement européen de 15.000€ par candidature au maximum sous forme de coupons. Un premier appel a eu lieu en novembre 2018. Pour ce deuxième appel d’avril dernier, le principe du « premier arrivé, premier servi » était encore en vigueur.

Ce principe a bien été compris par l’ensemble des candidats puisque 98 % des coupons ont été réclamés dans les 60 premières secondes après l’ouverture de l’appel le 4 avril. De plus, on peut noter que 71 % des bénéficiaires de ce deuxième appel correspondent aux municipalités ayant échoué lors du premier appel.

Ainsi, 3 400 communes ont pu bénéficier du dispositif dont 400 en France. Les acteurs néo-aquitains ont été couronnés de succès. En effet, 56 communes du territoire ont été sélectionnées, soit 37 de plus que lors du premier appel. Il s’agit de:

  • Cognac et Tourriers en Charente ;
  • Clavette, Croix-Chapeau, Dompierre-sur-Charente, Genouillé, Jonzac, La Couarde-sur-Mer, L’Houmeau et Mortagne-sur-Gironde en Charente-Maritime ;
  • Condat-sur-Ganaveix, Égletons, Jugeals-Nazareth, Masseret, Ségur-le-Château, Ussel et Vigeois en Corrèze ;
  • Genouillac dans la Creuse ;
  • Bergerac, Borrèze et Sourzac en Dordogne ;
  • Castillon-la-Bataille, Cenon, Grignols, Noaillan, Pauillac, Pugnac, Saint-André-de-Cubzac, Saint-Morillon, Saint-Savin, Saint-Sulpice-de-Faleyrens et Tresses en Gironde ;
  • Haut-Mauco et Seignosse dans les Landes ;
  • Allemans-du-Dropt, Clairac, Cocumont, Laroque-Timbaut, Marcellus, Meilhan-sur-Garonne, Miramont-de-Guyenne, Moncrabeau, Monsempron-Libos, Montpezat, Saint-Colomb-de-Lauzun et Villeréal dans le Lot-et-Garonne ;
  • Bidart et Morlaàs dans les Pyrénées-Atlantiques ;
  • Niort, Saint-Germier, Saint-Maixent-l’École et Soutiers dans les Deux-Sèvres ;
  • Cherves, Jaunay-Marigny et Saint-Sauvant dans la Vienne ;
  • Saint-Martin-Terressus dans la Haute-Vienne.

Deux nouveaux prochains appels devraient être publiés,  l’un fin 2019, l’autre en 2020.

Plus d’infos :

Sources : https://www.europe-en-nouvelle-aquitaine.eu

04/062019

Répondre