SUMCASTEC : un projet européen pour XLIM

XLIM UMR CNRS 7252 est un Institut de Recherche pluridisciplinaire, localisé à Limoges sur les sites de la Faculté des Sciences et Techniques, de l’ENSIL, d’Ester Technopôle, à Brive sur le campus universitaire et à Poitiers sur le site du Futuroscope. XLIM UMR CNRS 7252, c’est un savoir-faire centré sur l’électronique et les hyperfréquences, l’optique et la photonique, les mathématiques, l’informatique et l’image, la CAO (Conception Assisté par Ordinateur), dans le domaine de l’espace, des réseaux télécom, des environnements sécurisés, de la bio-ingénierie, des nouveaux matériaux, de l’énergie et de l’imagerie. XLIM fédère un ensemble de plus de 440 enseignants-chercheurs, chercheurs CNRS, ingénieurs, techniciens, post-doctorants et doctorants, personnels administratifs. Le cœur des disciplines s’articule autour de trois pôles scientifiques : électronique, photonique fibre et sources cohérentes, mathématiques-informatique-image.

Le projet SUMCASTEC (Semiconductor-based Ultrawideband Micromanipulation of CAncer STEm Cells), pour lequel l’Université de Limoges est coordinatrice, vient d’être officiellement contractualisé avec la Commission européenne après sa présélection en octobre dernier pour un financement à hauteur de 4 M€. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’appel à projet H2020 Future and Emergent technologies et sera piloté par Arnaud Pothier, chargé de recherche CNRS au laboratoire XLIM pendant les 42 mois de son déroulement. SUMCASTEC est le fruit d’une étroite collaboration entre l’Université de Bangor au Royaume-Uni et XLIM ; son objectif  vise à développer de nouveaux concepts de laboratoires sur puce en technologie semi-conducteur, visant à neutraliser des cellules souches cancéreuses par des ondes électromagnétiques. XLIM travaille depuis longtemps avec le laboratoire d’Homéostasie Cellulaire et Pathologies de l’Université de Limoges sur ces problématiques d’identification des cellules souches cancéreuses dans les tumeurs cérébrales (Glioblastome) et les premiers résultats sont relativement prometteurs.

Plus d’infos :

Répondre