Fori Imperiali - European Village: general atmosphereLe 1er juillet, l’Italie prendra pour six mois la succession de la Grèce à la présidence de l’Union Européenne.

L’Italie est l’un des six pays fondateurs des Communautés européennes et son rôle comme présidente tournante du Conseil de l’UE sera favoriser par l’implication de l’opinion publique et des dirigeants dans les affaires européennes dans un moment délicat pour le pays à cause de la crise économique.

Le Premier ministre italien, Matteo Renzi, avec son Parti démocrate ont apporté à la gauche européenne le plus gros contingent de députés au Parlement pendant les dernières élections du 25 mai.

La croissance, l’emploi et l’immigration seront les axes de la politique italienne comme tête de la présidence tournante de l’UE, mandat qui sera en cours jusqu’à la fin de l’année.

Elles seront officialisées le 2 juillet par le discours du Président du Conseil italien au Parlement européen.

L’Italie, malgré les difficultés, est la troisième économie de la zone euro. Les principaux secteurs économiques du pays sont le tourisme, la mode, l’ingénierie, la chimie, la construction automobile et l’agro-alimentaire.
Le PIB par habitant du Nord de l’Italie en fait l’une des régions les plus riches d’Europe.

En plus, l’Italie compte sur un patrimoine archéologique, culturel et littéraire inestimable. Elle a contribué à modeler la réflexion politique, la philosophie et l’art européens grâce à des personnages comme Machiavel, Dante, Léonard de Vinci ou Galilée.

La liste des artistes italiens célèbres est longue : Botticelli, Léonard de Vinci, Michel-Ange, Le Tintoret ou Le Caravage. Le pays a aussi vu naître des compositeurs d’opéras tels que Verdi et Puccini, ainsi que le réalisateur Federico Fellini.

Pour plus d’informations :