Les maisons des grands Européens

Quel est le point commun entre les communes de Scy-Chazelles, Bazoches-sur-Guyonne, Bad-Honnef, Pieve Tessino ? Outre le fait qu’ils ne figurent pas parmi les plus connus d’Europe, ces villages ou petites villes de France, d’Allemagne ou d’Italie ont pour point commun de posséder sur leur territoire les maisons qui ont vu naître, pour certaines, ou ont abrité pendant de longues années, pour d’autres, quelques-uns de ceux que nous désignons aujourd’hui communément sous l’expression de « pères de l’Europe », en l’occurrence et respectivement, Robert Schuman, Jean Monnet, Konrad Adenauer et Alcide de Gasperi. C’est également dans ces maisons qu’ont, souvent, été élaborés et mûris quelques-uns des projets qui ont marqué l’avenir de la construction européenne.

Un autre de leur point commun, c’est que les maisons de ces illustres Européens font partie, avec quelques autres, du Réseau des maisons et fondations politiques des grands Européens [1] créé en 2017 par le Parlement européen pour « développer, fédérer et unir dans des projets communs une vaste famille de maisons et fondations des personnalités majeures qui ont apporté une contribution déterminante au processus de l’intégration européenne depuis 1945 ». Les faire visiter, c’est aussi une manière concrète de faire vivre la mémoire de ces acteurs majeurs de l’histoire européenne et de transmettre leurs valeurs de paix et de solidarité.

C’est ainsi que, en dehors de celles des « pères fondateurs », font partie du réseau les maisons personnelles ou des lieux officiels (fondations, musées, collections, bibliothèques, etc.) de quelques autres des acteurs marquants de l’histoire européenne du siècle dernier, comme l’ont été Winston Churchill, Willy Brandt, Louise Weiss, Vaclav Havel ou François Mitterrand…

Des lieux de mémoire dans lesquels les citoyens européens peuvent les retrouver dans le cadre familier de leur existence et des lieux, aussi, d’information et de réflexion sur le projet européen.


[1] https://www.europarl.europa.eu/thinktank/infographics/euhouse/fr

Crédits photo: @ Wikimedia commons

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *